Comment choisir un spécialiste en sécurité informatique ?

//Comment choisir un spécialiste en sécurité informatique ?

Comment choisir un spécialiste en sécurité informatique ?

Par | 2015-04-03T14:59:21+02:00 avril 3rd, 2015|Actualité|

Il serait presque utopique de penser que les entreprises ne cherchent pas espionner leurs concurrents ou à récupérer des informations sur de nouveaux produits. Vol de données, intrusions, espionnage, piratage, fuites, hameçonnage, codes malveillants… les menaces portant atteinte à la sécurité de vos informations sont nombreuses. Elles font peser un risque croissant sur l’entreprise et peuvent endommager la confiance des partenaires. Ce constat reflète la réalité du marché et nécessite de prendre des mesures efficaces pour lutter contre une cybercriminalité toujours très pressante.
À ce jour, toutes les entreprises françaises sont concernées et doivent prendre des mesures efficaces pour se protéger contre des attaques ultras sophistiquées. Prenons quelques chiffres pour illustrer notre propos, le vol de données a augmenté de 62 % en 2013, 552 millions d’identités ont été exposées selon l’Internet Security Threat Report (ISTR) 2014.
Marché de niche, il est tout naturel que bon nombre d’entreprises se prétendent spécialisées dans le domaine, mais parmi la multitude d’offre et de prestataire de service dans le domaine de la sécurité, il est souvent difficile de choisir un interlocuteur de confiance.

La sécurité informatique ce n’est pas seulement une affaire de technologie. Le professionnel en sécurité informatique doit posséder de solides connaissances techniques dans le développement système, l’administration des réseaux et les normes de sécurité… qu’il met à jour en permanence. Au fait des dernières tendances et menaces sur le Net, sa veille technologique permanente et sa propre expérience lui procurent une connaissance accrue du danger.
Au cours de son diagnostic, l’expert en sécurité informatique étudie le système d’information dans sa globalité. Afin de proposer une sécurité maximale (protection contre les attaques, mais aussi confidentialité), il cherche avant tout à identifier les points faibles du système. Il est parfois secondé par des hackers volontaires, des professionnels de l’intrusion.
En lien avec les informaticiens et les responsables des services concernés, l’expert définit une stratégie de sécurité adaptée aux besoins et à la culture de l’entreprise. À l’arrivée, c’est un panel de procédures qui va de la gestion des mots de passe à la cryptologie (chiffrer et déchiffrer les messages sortants et entrants), en passant par les pare-feux, les antivirus, la limitation des accès au réseau en cas d’informations stratégiques…

Pour aller plus loin :
Comment choisir une solution de gestion des vulnérabilités qui vous convient ?
Pratique du test d’intrusion